Fioretti de mission de Misericordia
  Lisez ce mail dans votre navigateur

 

 
Les fiorettis de Carême
Fioretti de mission / 1er octobre 2014

 

Chers amis,

Quelle joie de vous retrouver enfin ! Ces derniers mois, nous avons contemplé tellement de merveilles que c’est avec le cœur débordant d’action de grâce que nous venons vous partager quelques bonnes nouvelles.

Tout d’abord l’arrivée de Sylvain et Maud Collier avec leur petit Paul. Ils nous rejoignent pour deux ans et ouvrent pour Misericordia un nouveau quartier de mission ! Nous avons aussi accueilli Patrick Barrios, notre premier volontaire allemand. Il vient passer un an de mission avec nous et sera rejoint en octobre par Etienne Barroux et d’autres jeunes dans la Maison San Alberto Hurtado, maison accueillant entre 4 et 5 célibataires à l’année pour Misericordia.

Notre hiver chilien (votre été français) a été marqué par le passage de nombreux jeunes français venus vivre une expérience de mission avec Misericordia. Qu’il est grand pour nous de contempler le travail du Seigneur dans le coeur de chacun. Parmi eux, Virginie, dentiste à Pau, assez éloignée de la foi, venue passer simplement quelques jours avec nous, repart finalement au bout d’un mois en nous livrant cette phrase magnifique : «Pendant longtemps j’ai cherché mon âme mais elle s’est envolée, j’ai cherché le Seigneur mais il s’est cachée, je suis venu chercher les pauvres et j’ai trouvé les trois Gloire à Dieu !

Enfin, comme vous le savez, nous organisons chaque samedi des activités pour les enfants et les parents du quartier. Aujourd’hui, le projet a grandi et une soixantaine d’enfants se rassemble chaque semaine dans la rue pour les « Amiguitos de Jesus ». Une des conséquences de la réussite de ce projet est la création d’un lieu d’accueil par Misericordia pour protéger les enfants de la drogue et de la délinquance. Pour cela, nous avons construit ces derniers mois une petite maison capable d’accueillir une vingtaine d’enfants trois après -midi par semaine. Autour de ce beau projet et sur le modèle des œuvres de jeunesse, se sont réunis une quarantaine d’éducateurs sortis tout droit de notre quartier et de la paroisse. Émerveillés de voir combien le Seigneur fait grandir son oeuvre, nous accueillons cette semaine les premiers enfants !

Ce projet est en quelques sortes le premier pas vers une structure de plus grande envergure en plein cœur du quartier : le Centre Misericordia ! Autour de ce projet, nous avons monté avec des amis entrepreneurs chiliens de tous horizons, la Fondation Misericordia Chili. Avec eux et grâce à votre soutien, nous sommes aujourd’hui en voie d’acquérir un grand terrain pour pouvoir construire ensemble un lieu capable d’être le Coeur du Christ pour les enfants et les familles du quartier au milieu d’un secteur si blessé. Que la Miséricorde du Seigneur est grande ! Il n’a pas jamais fini de nous surprendre !

Nous continuons de prier fidèlement pour chacun d’entre vous ! Merci du fond du coeur pour votre soutien, sans lequel rien de tout cela ne pourrait voir le jour !

Avec toute notre amitié et notre prière. Priez pour nous,

Romain et Rena de Chateauvieux

 
 
  Nous sommes vendredi matin, en plein hiver chilien. Un soleil pâle, communément appelé ici « la couverture des pauvres », commence à percer les nuages. Après une nuit à lutter contre le froid, les habitants du quartier émergent petit à petit. Il est 11h00…
 
  Nous sortons de la chapelle le coeur rempli par l’heure d’adoration quotidienne. Après avoir contemplé le Seigneur dans l’Eucharistie, nous brûlons du désir d’aller rencontrer Jésus dans les plus pauvres!

Ce matin-là, nous visitons une des parties les plus humbles du quartier. Nous tapons au portail d’une misérable petite maison au sol en terre battue. Lorsque la porte s’ouvre, nous découvrons Pablo, à peine réveillé. Celui-ci nous reçoit un peu gêné…

  Alors que la conversation s’engage, nous découvrons que Pablo est venu trouver refuge dans ce squat il y a quelques jours à peine. Recherché par la police depuis maintenant plusieurs mois, Pablo est accro au crack. Pour se droguer, il vole sans se soucier des conséquences. Rien n’a plus d’importance pour lui, quand il s’agit de trouver de quoi sortir de ses crises de manques. Menant la vie impossible à sa mère, celle-ci l’a jeté dans la rue la semaine dernière avec le peu d’affaires qu’il lui reste.

« Je me suis fait avoir, je n’arrive plus à m’en sortir ! J’ai tout perdu… tout… ma famille, ma femme, mes enfants… tout ce qui comptait le plus pour moi » nous confie-t-il.

 
  Alors que nous l’écoutons attentivement, priant la Sainte Vierge de toucher le cœur de son enfant perdu, nous osons lui dire avec beaucoup de tendresse :

« Tu mérites mieux que ce que tu vis aujourd’hui. Tu es aimé par Dieu et au-delà de toutes tes erreurs, Il veut te pardonner et te sauver. Un chemin nouveau peut s’ouvrir pour toi ! »

  Pablo nous écoute avec beaucoup d’émotion. Au-delà de tous les mots, nous constatons que l’Esprit Saint touche son coeur. Au moment de quitter Pablo, celui-ci nous interpelle:



« Est-ce que vous pouvez m’aider ? Est-ce que vous connaissez un centre qui pourrait m’accueillir ? Je suis prêt… Je veux m’en sortir ! »

Nous partons de chez lui profondément touchés par sa détresse. Devant tant de misère humaine, un sentiment d’impuissance se mélange avec une profonde volonté d’aider notre frère. Mais le Seigneur répond toujours à celui qui crie vers Lui ! Et souvent de manière surprenante…

 
  Quelques jours plus tard, nous ouvrons, non pas un centre de désintoxication, mais une petite salle de classe pour accueillir les enfants du quartier pour le catéchisme. A notre grande surprise, parmi tous les enfants, nous faisons la connaissance de Maria. En creusant un peu, nous découvrons que Maria n’est autre que la fille de Pablo. Aujourd’hui, accompagnée de ses grands-parents, elle fait un chemin merveilleux dans l’Eglise. Quand on lui parle de son papa, Maria, abandonnée à l’hôpital par sa mère à la naissance, répond avec un immense sourire :
« J’aime mon papa de tout mon coeur et je sais qu’un jour avec l’aide la Sainte Vierge il va changer ! »

Quelle espérance dans le coeur de cette petite fille de neuf ans ! Persuadés que nous devons être habités par la même espérance et que notre Seigneur est le Dieu de l’impossible nous confions Pablo à vos prières pour que s’ouvre pour lui un chemin de résurrection !

Romain et Rena de Chateauvieux

Fondateurs de Misericordia

 

 «Chers frères et soeurs, dans notre vie nous avons peur des surprises de Dieu. Il nous surprend toujours, le Seigneur est ainsi ! Frères et soeurs, ne nous fermons pas à la nouveauté que Dieu veut apporter dans notre vie. Ne sommes-nous pas souvent fatigués, déçus, tristes, ne sentons-nous pas que nous n’y arriverons pas ? Ne nous replions pas sur nous-mêmes, ne perdons pas confiance, ne nous résignons jamais : il n’y a pas de situation que Dieu ne puisse changer, il n’y a aucun péché qu’il ne puisse pardonner si nous nous ouvrons à Lui. ».

Pape François – Le 31 mars 2014

 
 
Livre culte déjà lu et relu, La Croix et le Poignard raconte le ministère incroyable du Pasteur David Wilkerson poussé par l’Esprit Saint dans les bas fond de New York des années 60.

Cette histoire vraie rejoint particulièrement ce que vit Misericordia au Chili. En effet, nous sommes constamment confrontés aux dégâts de la drogue dans notre quartier. Que la lecture de ce livre puisse nous réveiller dans notre audace missionnaire et dans notre confiance en Dieu à qui rien n’est impossible!

    Facebook
    Notre site
    Email

 

 

 2014 Misericordia International