Vivez le Carême avec Misericordia !
Lisez ce mail dans votre navigateur

 


Les fiorettis de Carême
Fioretti de Carême n°7 /23 avril 2014

 

Notre quartier est connu dans tout Santiago. Malheureusement, ses titres de gloires ne sont pas franchement recommandables : une des raisons pour lesquelles notre quartier fait trembler les esprits est que nous possédons parmi nos voisins les meilleurs… voleurs de voitures de la capitale !Ainsi, il est assez fréquent de voir débouler dans les rues de notre quartier, les derniers modèles de BMW, avec au volant… un gamin de 14 ans ! Cela nous vaut de temps en temps des incroyables courses-poursuites dignes d’un bon épisode de «Sheriff fais-moi peur» ou de «Starsky et Hutch» !
C’est ainsi qu’un matin, partis en mission avec Barbara, une des voisines du quartier aujourd’hui fidèle pilier de Misericordia, nous tombons nez à nez avec Allan. Accoudé à un énorme 4×4, il allume une pipe à crack et nous regarde droit dans les yeux. Nos coeurs se déchirent en voyant cet adolescent de 12 ans déjà si loin, si perdu et devenu complètement inaccessible!



«Allan est un copain d’enfance de mon fils !» me glisse Barbara en passant près du garçon.«Depuis que son père est parti en prison, il a perdu pied. Aujourd’hui c’est l’un des plus grands braqueurs de bagnoles du quartier ! Tu te rends compte, il n’a que 12 ans ! Il pourrait être mon fils !»



Pour permettre aux enfants qui traînent dans les rues de notre quartier de choisir un autre chemin que celui d’Allan, nous avons mis en place des activités dans la rue tous les samedis après-midi. Ces jeux ont pour but d’offrir un espace de paix dans le quartier mais aussi de pouvoir donner Dieu aux enfants et aux parents qui y participent.



Lors du lancement de ces activités, nous étions loin d’imaginer que nous réunirions chaque samedi une centaine de personnes entre volontaires, parents et enfants du quartier. Nous ne pouvions pas non plus imaginer, qu’un jour, Allan pourrait être touché par ce genre de proposition… Et pourtant !
Ce samedi là, alors que toutes nos activités ont un lien  avec la Passion du Christ, nous montrons aux enfants des panneaux représentant chaque station du chemin de croix. Allan s’approche doucement, s’assied l’air de rien parmi les autres enfants et se met à écouter attentivement. Les voisins médusés se regardent entre eux, pressentant le mauvais coup. Mais non, avec une docilité tenant du miracle Allan passe ensuite aux différents ateliers proposés et se retrouve à dessiner Jésus crucifié, entouré de Marie et Jean.
Barbara pose sa main sur son épaule, émerveillée de voir ce qu’il a dessiné :

«Tu vois, toi aussi tu peux être un enfant ! Ce n’est pas si compliqué» lui souffle-t-elle discrètement à l’oreille, avec un petit sourire.

Allan se retourne, la regarde et lui répond dans un souffle :

«Moi, je suis encore un enfant… Mon problème c’est que je fais déjà les bêtises des grands !»
Après avoir passé un après-midi hors du commun en plein cœur du quartier, les volontaires et les parents s’affairent à ranger le matériel. Allan est assis sur le côté. En m’approchant de lui, je le remercie avec beaucoup de respect pour sa présence parmi nous. En me serrant la main, il m’offre un splendide sourire remplit d’enfance!
Ce jour-là, un des meilleurs braqueurs de bagnoles du quartier s’est assis au milieu d’autres enfants et a pu entendre avec son coeur que la première personne que Jésus avait fait entrer au Ciel était un voleur «pardonné». Sans aucun doute, ce jour-là aussi Jésus s’est adressé à son petit enfant bien aimé et un chemin de résurrection s’est ouvert dans le coeur d’Allan!

 

Romain et Renaildes de Chateauvieux
Fondateurs de Misericordia, au Chili depuis janvier 2013
Le Carême des enfant
Chers amis, nous vous souhaitons une belle fête de la Résurrection !

Nous vous remercions du fond de cœur d’avoir suivi nos Fioretti de Carême avec autant d’enthousiasme ! Pour répondre à la demande d’un certain nombre d’entre vous, nous allons continuer à envoyer, une fois par mois, un fioretti de notre mission au Chili, afin de vous partager les merveilles dont nous sommes témoins.

Depuis le Mercredi des Cendres, nous vous avons partagé la réalité parfois difficile de nos voisins et amis. Si vous le souhaitez, nous vous proposons de soutenir notre mission auprès des plus humbles, à travers trois projets concrets :

 

L’achat d’un fauteuil roulant pour Sabina, la voisine d’Olivier et Joséphine qui va être amputée de sa deuxième jambe dans quelques jours.
 

Le financement de jeux et matériel pour les Amigitos de Jesus : jeux de société, perles, peintures, feutres, etc.
 

Le remplacement des bancs et l’achat de matériel liturgique dans la chapelle à côté du bidonville, où nous prions tous les jours et organisons des veillées d’adoration.

 « Dieu choisit toujours «le plus petit», il l’appelle par son nom et établit avec lui un rapport personnel: c’est pour cela que pour dialoguer avec lui, il faut tout d’abord être «petits». 

La fidélité chrétienne, notre fidélité, est simplement de conserver notre petitesse pour qu’elle puisse dialoguer avec le Seigneur. Voilà pourquoi l’humilité,et la douceur sont si importantes dans la vie du chrétien: elles sont un écrin de la petitesse.».

Pape François – Messe du 21 janvier

Facebook
Notre site
Email

 

 

 2014 Misericordia International